Remerciements suite

Muchas Gracias!

Un merci spécial:

Edgar, directeur de l’orphelinat: Merci pour ta confiance, pour l’aide à l’organisation de ce projet et pour ton amitié. Bravo pour tout ce que tu as réalisé dans cet orphelinat. école et auprès de ces jeunes. Tu es un modèle, un guide, un frère, un père, un ami. Félicitations pour toutes tes réalisations.

IMG_3249

Cesar: Merci pour ton aide à la coordination de ce projet, pour les estimés, les plans, les achats, ton aide sur les chantiers et pour le partage de ton vécu et des tes opinions. Merci pour l’accueil et l’aide à l’intégration des Canadiens qui passent par Shalom. Bonne chance dans ta nouvelle vie!

IMG_3073

Marlòn: Merci pour ton aide, tes conseils, pour l’aide à la coordination du projet et pour ton amitié. Edgar et les jeunes de Shalom peuvent se compter chanceux de se retrouver sous ta gouverne!

IMG_3269

Heber: Merci pour les transports en camionnette, pour ton sourire et bonne humeur et pour les belles discussions.

IMG_3047

Nestor: Merci pour ton aide dans l’organisation des activités avec les jeunes et pour le support que tu apportes à l’école.

P1130255.JPG

Merci à tous les jeunes de l’orphelinat, pour votre accueil, votre amitié, vos sourires, vos partages, votre aide à améliorer notre espagnol, votre aide dans les travaux. Vous êtes de jeunes hommes remplis de potentiel et un exemple et un modèle pour nous tous. Merci pour les belles chansons que vous nous avez offertes. Vous êtes tous et chacun, inoubliables!

IMG_3035

Gloria, Bernarda et l’équipe de la cuisine: Merci pour les beaux et surtout bons repas. Merci pour le partage des trucs en cuisine, pour vos sourires et votre patience!

IMG_3438

La troupe de marimba: Merci pour les belles soirées festives. Vous avez beaucoup de talent. Continuez votre beau travail! Le Guatemala peut être fier de vous!

daniel 009

Carlos: Merci pour l’accueil dès nos premières minutes au Guatemala et surtout pour toute l’aide à la coordination logistique de ce projet. Merci pour le partage de ta culture lors des activités touristiques. Merci aussi à Michel pour ton aide.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Merci à toute l’équipe de CASIRA au Québec et au Canada pour la belle organisation que vous êtes et la collaboration à contribuer à un monde meilleur.

Merci au père Roger Fortin, pour sa passion, pour son oeuvre et pour être un modèle. Grâce à vous, nous sommes plusieurs qui désirons faire de ce monde, un monde plus juste et meilleur. Merci pour l’inspiration que vous êtes et pour le chemin que vous avez tracé.

Merci à la communauté d’El Rejòn, pour leur accueil et le partage. Nous espérons que cette école saura donner la motivation aux enfants d’aller à l’école et qu’ils seront fiers d’eux et de leur village.

daniel 280

Merci à nos familles, ami-es, collègues de travail, conjoint-e qui nous ont donné leur support lors des activités de financement, avant et pendant le projet. Merci pour votre compréhension et encouragement.

Merci à vous chers lecteurs-lectrices qui avez suivi nos aventures et donné des encouragements.

Publicités

Spécial remerciements

Merci à tous nos participants pour leur confiance, leur implication, leur grande capacité d’adaptation et leur dévouement avant et pendant le projet.

Un MERCI spécial à :

Agathe : Étant la plus vieille du groupe, on peut dire que tu nous as impressionnés en dépassant tes limites à plusieurs reprises. La boîte de truck, ton rêve, en est un exemple! Comique, spontanée et expressive, on ne s’est pas ennuyé avec toi! Merci pour tes efforts en espagnol (ou avec les signes), ton travail, ton implication et ta capacité d’adaptation. Ton amour pour les enfants s’est bien fait sentir et nous avons même du te surveiller pour ne pas que tu en rapporte un dans tes valises!! Merci d’avoir accepté de suivre ta fille dans ses passions!!!

annick 496

Annik C : Notre petite dernière arrivée dans le projet a su très bien faire sa place et reprendre le temps manqué! Merci pour ta bonne humeur contagieuse, tes idées et tes initiatives. Ton côté calme, rassurante et observatrice nous a été très utile. Tes compétences en cuisine ont été très utiles lors du repas d’adieu (cabane à sucre version Guatemala) et on a pu voir que le «Système D», tu connais!

IMG_2751

Anaïs : Mature et calme, on peut dire que tu as poussé tes limites au max et que tu as vécu ton expérience  à son maximum! Ayant de belles réflexions, de l’expérience dans ce type de projet et belle une ouverture d’esprit, tu as été la petite voix pour nous rappeler notre raison de faire ce projet. Ta sensibilité pour le respect des animaux, des gens et de la nature est une belle force chez toi. Merci pour tes efforts en espagnol et ta belle implication dans ce projet! Tu peux être fière de toi!

Audrée : Avec ton look spécial et tes tatous, tu n’as pas passé inaperçue au Guatemala! Ta spontanéité, tes opinions, ta bonne humeur et ton énergie, fait de toi une personne qu’on n’oublie-pas! D’là jasette, tu en a et peinturer en ta compagnie n’est pas du tout monotone! Très bonne «barguineuse», tu as su refaire ta nouvelle garde-robe!  Malgré le sommeil qui t’a manqué, tu as su très bien t’adapter à nos conditions et vie de groupes intenses! Merci pour ton souci de connaître les jeunes et de communiquer avec eux. Ton expérience pour les projets d’entraide à l’étranger c’est fait ressentir et a permis, nous en sommes certaine d’aider les autres!

caro 023

Caroline M : Parfois calme mais drôle,  parfois réfléchie mais qui aime déconner, parfois de gang mais en d’autre temps retirée, on peut dire que tu es comme un mini-wheat! Accroc du magasinage, on peut dire que tu t’es bien entendu avec ton amie! Merci pour ton partage d’expérience à l’étranger, pour ta bonne humeur, pour ta grande implication sur le terrain, pour ta belle approche avec les jeunes et pour tes efforts à communiquer avec eux.  Toi qui a si bien dormi au Guatemala, attention une Caroline plein d’énergie et reposé est de retour au Canada!

caro 305.jpg

Caroline V : Toujours positive, souriante, de bonne humeur et Zen, tu as été une personne très plaisante à découvrir. Ayant un bel esprit d’équipe, une belle approche et belle communication, tu as eu une belle approche avec la communauté et les jeunes de l’orphelinat. Toujours prête à aider les autres, la TS en toi rayonnait! Merci pour ton implication tout au long du projet et lors des activités de financement, ta curiosité et ton goût de connaître l’autre culture. La relation avec ta fille et la démarche sérieuse que vous avez entreprise ensemble pour ce projet est remarquable!

caro 035

Chantal : Engagée, forte, travaillante, tu as donné ton maximum! Tu as même travaillé plus fort que sur ta propre demeure… es espérant que ça ne t’aura pas enlevé le goût!  Comique et surprenante, on ne s’ennui pas avec toi! Excellente dans les danses latines, on peut dire que la «matante» c’est payé une traite! Merci pour l’aide avec la traduction en espagnol, ta compréhension et ton implication. Bravo à toi qui a su réaliser ce projet avec ta fille alors que tu en rêvais depuis des années.

20160103_112622

Christian : Discret et timide tu as graduellement fait ta place avec les jeunes et tu as été pour eux, un beau modèle de réussite. Merci pour ton implication, ton travail acharné et pour avoir su dépasser tes limites. Tu as bien su répondre aussi aux challenges qu’Edgar te lançait et aux tests culturels que les jeunes t’ont faits. Ta facilité de communication, tes grandes connaissances culturelles et ton côté rassembleur t’ont permis de bien prendre ta place dans notre groupe. Tu es une personne agréable, simple, de bonne humeur et avec qui ont peut passer du temps agréable.  Merci aussi pour l’aide à la traduction!

IMG_0197

Cléo : Timide et discrète, tu es une jeune femme capable de t’exprimer et de mettre tes limites. Avec patience, tu as très bien su répondre à l’insistance de Cesar qui c’était donné le défi, comme toujours, de te faire parler plus souvent espagnol et te reconnecter avec tes racines! Tu as su développer une belle complicité avec les jeunes. Nous avons pu constater ta grande maturité et capacité d’organisation lors de la soirée Latina. Merci pour ta collaboration et tes idées dans l’organisation de ce projet.

caro 118

Daniel : Pas de vacances pour les médecins!!! Merci  pour ton support, tes conseils santé et tes petits soins à nos écorchés!! Merci pour tes partages sur le choc culturel lors des formations et le partage de ton expérience. Nous avons pu constater ton grand côté compétitif surtout lors du match de soccer ainsi que ta grande capacité à négocier au marché… On e t’en passe pas une p’tite vite!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dominique : Alias «Don Juan, Casanova, GI Joe, Ken en plastique, gros bras, loin de son île, etc.» on peut dire que tu n’as pas passé inaperçu et que les jeunes se sont un peu moqués de toi! Merci pour ta capacité à rire de toi-même, ton bel esprit d’équipe et ta grande communication. Tu as su faire ta place et te mélanger à tout le monde. Ayant servit de modèle pour les jeunes orphelins…. On se compte chanceux qu’ils ne t’aient pas vu à cheval au volcan ou donner 2-3 petits coups de pelle au Rejòn ou transporter une petite poche de ciment alors que les autres en avaient 3! Merci pour avoir fait le «Clown» dans tout les sens du mot!  Médecin à tes heures…. On espère pour la société que ce ne sera pas ton choix de carrière surtout si tu as appris dans les films ou sur internet! Bon, on arrête de te donner des compliments…. T’en as pas besoin… tu t’en donne déjà assez toi-même! 🙂

annick 085

Éric : Nommé «le Grinch» par les enfants, on peut confirmer que tu ne porte pas bien ce surnom! On a vu un homme de bonne humeur, souriant, drôle et toujours prêt à travailler et relever des défis! Merci d’avoir été un bon guide pour le groupe et pour le partage de tes nombreuses connaissances en construction canadiennes et étrangères.  Merci pour les belles photos et pour l’aide aux finances. Trop travaillant (surtout sur le plateau de travail de la Cancha), tu es même revenu au Canada un peu écorché! En espérant que ta femme te laisse revenir!! Merci aussi pour ton positivisme et ton sens de l’organisation.

IMG_2300

Flavie : Curieuse, rayonnante, songée et prête à tout, on peut dire que ton expérience tu l’as vécue à 100 000 à l’heure! Tu es une jeune fille travaillante et pleine de potentiel! Ayant une belle capacité d’adaptation, tu as fait de beaux efforts pour améliorer ton espagnol et tu t’es bien intégrée avec les jeunes. Nous avons pu constater tes talents pour danser la musique latine et aussi pour «flusher» les toilettes à la guatémaltèque!

annick 629

Gabrielle : Merci à Gabee qui a su s’adapter malgré ses jambes qui elles, n’ont pas su! Timide et retirée tu nous as permis de constater que tu avais une belle personnalité à connaître. Une jeune fille qui n’a pas peur de dire ce qu’elle pense et qui a un bel amour pour la musique. Tu as été d’une bonne aide à la cuisine….en espérant, pour ta famille, que tu te souviennes de quelques recettes!

annick 081

Karianne : Pétillante, colorée, drôle, travaillante, on ne s’ennui pas avec toi! Ton esprit d’équipe et de rassembleuse a permis de faciliter la cohésion de groupe. Merci pour ton implication, tes initiatives dans les activités de financement et ta joie de vivre contagieuse. Merci aussi pour les selfis collectifs et pour avoir contribué à encourager l’économie locale au Guatemala!!

annick 523

Laurence : Merci pour ta belle maturité et les belles conversations et réflexions que tu as à partager. Tu es d’une maturité impressionnante pour ton âge! Tu as su créer de beaux liens avec les jeunes orphelins et aussi tu as été d’un support immense pour Louise. Merci pour ta générosité et implication! Et pour avoir surveillé Michel pendant plus de deux semaines!!! (Pas facile!)

annick 510

Laurie : Un peu timide et réservée, tu t’es vite dégênée surtout quand il y avait de la musique latina! Forte physiquement et travaillante, tu as su relever les défis que Dominique et Christian t’ont lancé et prouvé que tu avais ta place. Ça te sera certainement utile dans la police!! Merci d’avoir relevé le défi et d’avoir fait autant d’efforts pour apprendre l’espagnol et t’adapter aux  conditions de vie et au climat du Guatemala! On se souviendra des nombreux selfis de top –modèle que tu auras pris! Même sans avoir accès à un séchoir et un miroir, tu as réussit à faire de beaux selfis!

IMG_0196

Laurie-Ann : Travaillante, responsable, souriante et impliquée font de toi une jeune femme en qui ont peut avoir confiance. Sociable, tu as très bien su faire ta place dans le groupe et avec les jeunes de Hogar Shalom. Ta facilité d’approche avec les gens, ta capacité d’adaptation et ton aisance en groupe font de toi une personne avec qui on veut passer du temps. Merci pour ton projet scolaire (le guide du voyageur humanitaire au Guatemala) qui sera un atout pour AGMonde et merci pour nous avoir transmis ta joie de vivre. Tu es rayonnante!

caro 071

Louise : Tu as su t’adapter, rester positive et garder le moral malgré les imprévus au niveau de ta santé. Tu es un modèle de patience, d’adaptation et de persévérance! Tu as su apporter ta créativité au projet, tes bonnes idées et ton esprit d’équipe avec tes encouragements. Toi qui aime tant prendre soin des autres… cette fois-ci, c’est toi qui c’est fait gâter un peu! Merci pour ta grande participation dans les activités de financement et ton immense support au projet Écloïd. Merci pour ton aide avec le site web de l’orphelinat, les photos, la cuisine, ton oreille compréhensive et autres tâches connexes!!!

IMG_2295

Ludovick : Étant le plus jeune du groupe, tu as su bien faire ta place dans le groupe et dans le projet. Comique, travaillant, curieux, on ne s’ennui pas avec toi! Rassembleur pour jouer aux cartes… tu as contribué à fortifier les liens du groupe. Occupé à la mise en forme constante de ton «Toupet», tu auras peut-être contribué à lancer une nouvelle vague de mode au Guatemala!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Marie-Claude : Drôle, motivée et motivante, ça c’est toi! Toujours prête à tout, tu t’es impliquée dans ce projet avant et pendant. Magasineuse très mais, très intense, tu en as profité jusqu’à la dernière minute!  Merci pour tes sourires, ton positivisme, ta volonté d’aider, ta naïveté+! Les discussions avec toi ont été captivantes et intéressantes. Notre petit doigt nous dit que ce n’est pas ta dernière expérience à l’étranger…

annick 465

Michel : Père adoptif pour plus de deux semaines, avec ton côté taquin, on se demande qui a surveillé qui!!! Drôle, souriant, travaillant, organisé, communicateur et beau bonhomme en plus, on se demande comment ta «Diane» a pu te laisser partir cette fois-ci, sans elle! Merci pour ta belle approche avec la communauté, tes photos dignes du National geographic et le partage de ta grande expérience des travaux manuels dans les pays en voie de développement.

IMG_1344

Natalie : Calme et réservée, c’est une personne engagée, drôle et responsable que l’on découvre lorsque l’on te connait mieux. Les conversations avec toi sont toujours intéressantes. Tu as beaucoup à partager et à dire. Ta maturité et ton expérience ont très certainement servit aux nouveaux! Merci pour tes idées dans la préparation de ce projet, pour ton implication lors des activités de financement et ta participation sur le terrain. Merci aussi d’avoir été une rassembleuse auprès des jeunes et aussi un modèle.

caro 143

Nathalie : La femme généreuse, compétente, organisée n’était malheureusement pas en vacances!! Merci pour ton implication, pour ton amour pour ces enfants et ce village, pour tes conseils en comm., et le partage de ton expérience au Guatemala mais aussi ailleurs dans le monde. On sait de qui vient la piqure pour le monde et l’entraide de Caroline! Toujours axée sur la tâche, tu as donné du fil à retorde à tes deux compagnons de voyage (Michel et Éric)! Ils en souffrent d’ailleurs encore! Merci pour ton ouverture et ta confiance!

IMG_1288

Raphaël : Merci pour avoir donné ton 100%, pour ton bel esprit d’équipe et  ta politesse. Merci aussi pour les belles soirées à jouer aux cartes, skipboo et cie! C’est un plaisir de se retrouver en ta compagnie puisque tu es toujours volontaire, tu vois le travail et tu es avenant. Nous avons pu constater tes grands talents de négociateurs… Bonne chance pour faire de même dans les magasins au Québec ! Merci aussi d’avoir servit de bac à composte en finissant les assiettées de tout le monde!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Yen-Chau : «China» pour les intimes! Merci pour ta facilité à t’intégrer, ta bonne humeur contagieuse, ton positivisme et ta grande capacité d’adaptation. Ta grande curiosité à découvrir une autre culture ainsi que tes efforts à parler espagnol ont sûrement fait en sorte que tu aies développé de si beaux liens avec les jeunes de l’orphelinat ainsi qu’avec les membres du groupe.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un merci spécial à Caroline Desrochers qui a eu l’audace, il y a quelques années du haut de ses 17 ans de créer l’organisation Amitié Gatineau-monde. Merci à sa famille de l’avoir supporté dans ce rêve, ce projet! Caroline, grâce à toi, plein de personnes attrapent la maladie contagieuse du goût de l’entraide, de découvrir le monde et d’autres cultures, de se dépasser et de poursuivre leurs rêves. Merci à toi, à tous ceux qui croient en ces projets et qui contribuent à leur façon à l’organisation.

En espérant que ce projet vous ait autant apporté qu’il nous a apporté à nous. Nous espérons avoir réussit à vous transmettre notre passion pour l’entraide, pour les projets à l’international et pour les expériences de vie tout court! Ses souvenirs et cette expérience restera gravée à jamais dans nos mémoires et dans celles des jeunes que nous avons côtoyé. Nous souhaitons que cette expérience soit un tremplin vers d’autres rêves, réussites, projets!

Longue vie à Amitié Gatineau-Monde et bonne continuité à tous les participants!

Annick et Josée

annick 422

Voyager ensemble autrement…

Participer aux projets d’initiation à la coopération internationale avec Amitié Gatineau-Monde, c’est aussi voyager en famille, entre amis, en couple. Voici ceux qui s’ont venus accompagnés: 

Anaïs et Raphaël (couple)

annick 693

Laurie-Ann et Natalie (cousines)

annick 694

Caroline et Flavie (Mère-fille)

annick 236

Michel et Laurence (famille temporaire!)

annick 692

Natalie et Cléo (amies)

annick 645

Éric, Nathalie et Michel (amis)

annick 702

Karianne et Marie-Claude (amies)

1934996_10156420209450541_524499747049990958_n

Dominique et Laurie (collègues de classe)

unnamed

Ludovick et Daniel (père-fils)

annick 695

Audrée et Caroline (amies)

annick 410

Annick et Agathe (mère-fille)

annick 705

Chantal et Gabrielle (mère-fille)

annick 690

Mon expérience au Guatemala en quelques mots

Ils l’ont vu, ils l’ont vécu…. voici ce que les participants ont a dire sur leur expérience d’initiation à la coopération internationale au Guatemala:  

Anaïs Miron Potvin : J’ai beaucoup aimé faire des liens avec les jeunes en travaillant et en mangeant avec eux. Je trouve tellement beau de voir l’évolution de vie des jeunes, les valeurs et l’indépendance qui sont transmit ici. J’apporte avec moi pleins de beaux souvenirs de cette expérience ici au Guatemala.

Agathe Brazeau : Je tiens à vous faire part de mon premier voyage humanitaire. J’ai adoré mon expérience de vivre en communauté avec 28 personnes 24h sur 24h, de partager les travaux, les repas, les couchers et les activités. J’ai aimé vivre à l’orphelinat avec les 32 jeunes garçons, de voir leur façon de partager, de s’entraider et de se soutenir entre eux et de former une grande famille. Mes deux coups de coeur sont la rencontre avec les 50 familles démunies avec qui nous avons partagé de la nourriture et des dons provenant du Canada ainsi que la fête d’adieu (despedida) que nous ont organisé les jeunes pour notre départ.  C’était très touchant, ils nous ont fait vivre des moments inoubliables. J’aimerais vivre cette expérience de nouveau. Ce fût très enrichissant et m’a fait réaliser que le matériel n’a pas d’importance mais l’entraide, le partage, l’amitié, l’amour sont les choses les plus importantes de vivre ensemble.

Annik Côté : Mon expérience vécue au Guatemala sera inoubliable. Ce voyage m’a permis de vivre une aventure des plus extraordinaires. Les jeunes Guatémaltèques de Hogar Shalom m’ont impressionné par leur grand sens de responsabilité, leur joie de vivre et leur grand sourire. Ils nous ont accueillis avec une grande chaleur et chaque journée était remplie de soleil. Nous avons été choyés tout au long de notre séjour et je leur en remercie. Nous sommes venus ici pour leur apporter quelque chose mais je repars avec tout ce qu’ils m’ont apporté.

Annick Brazeau : C’est toujours plaisant de retourner à Hogar Shalom et de revoir les jeunes. Je suis heureuse de constater en revoyant les anciens, qu’ils ont un brillant avenir devant eux, qu’ils deviennent des jeunes hommes accomplis et autonomes. Les projets que nous avons réalisés dans le passé, sont toujours en place ou ont été amélioré. Nous pouvons ressentir que notre aide est pertinente et qu’elle permet de changer les choses. Ce fût ma 4e fois au Guatemala et de fois en fois, je repars avec le sentiment d’avoir développé des liens forts avec eux et de les comprendre de plus en plus. Je suis heureuse de constater que les autres participants du groupe ont eux aussi tombé sous le charme de ce lieu.

Audrée Bourbonnais : Les mots ne sont jamais assez forts pour décrire une telle expérience courte, mais intense. Hogar Shalom est un endroit où l’on se sent chez soi, où l’on est exposé quotidiennement à l’entraide, le partage et à la joie de vivre des personnes qui y vivent. Je repars de cet endroit le cœur rempli de rencontres marquantes et d’un nouvel amour pour un pays dont la richesse se trouve autant dans les paysages que dans les gens qui y résident. J’y reviendrai assurément.

Caroline Masse : Cette expérience n’a fait qu’augmenter mon désir de partir à la rencontre de différentes cultures. Hogar Shalom est une famille dans laquelle on se sent accueillie et appréciée dès les premiers instants. Je quitte l’endroit avec des souvenirs inoubliables et des images de paysages à couper le souffle. Mon séjour ici m’a effectivement donné envie de continuer mes expériences à l’étranger, mais surtout de revenir au Guatemala. Les jeunes d’Hogar Shalom m’ont aidé à améliorer mon espagnol, mais surtout, ils ont été la raison de mon sourire au quotidien.

Caroline Vézina : Pour moi ce fût coup de foudre pour ce projet d’entraide et de partage. La rencontre avec nos nouveaux amis d’Hogar Shalom a été marquée d’une foule de moments de plaisir et de complicité; des jeunes super-attachants. Les travaux ont été exigeants, mais en gang, ce fût tellement motivant et gratifiant. Je repars le cœur et la tête remplis des bons moments vécus dans le projet et lors des activités de découverte du Guatemala. Ce fût un privilège de vivre cette expérience avec ma fille et  j’espère pouvoir la vivre à nouveau en famille.

Chantal Houle : C’était un rêve de faire un projet humanitaire avec un de mes enfants. Même si ça ne s’est pas passé comme je l’avais imaginé, le souvenir que j’en ai sera à jamais gravé dans ma mémoire et mon cœur. J’aimerais pouvoir avoir régulièrement des nouvelles des enfants. Ils m’ont inspiré à travailler fort pendant le projet et aussi m’ont touché par leurs histoires. J’espère refaire un projet semblable un jour ailleurs en Amérique Latine (j’ai pour ce continent un amour particulier), avec un autre de mes enfants ou toute seule quand ils auront grandis.

Christian Barrientos : Je n’ai pas de mots pour décrire mon expérience au Guatemala. Avoir partagé du temps avec les jeunes de l’orphelinat et les personnes du Rejòn m’a permis de développer des liens enrichissants. Je pense que n’importe qui devrait vivre une expérience comme celle que nous avons vécue ces deux dernières semaines au moins une fois dans leur vie car cela nous permet d’être plus reconnaissants du privilège de vivre dans un pays développé. C’est une expérience que je ne vais jamais oublier.

Cléo Simonson : Ce fut ma troisième fois à Hogar Shalom et l’expérience est toujours aussi enrichissante. J’ai adoré voir l’évolution des projets et c’est toujours gratifiant de voir la différence que nous faisons Toutefois, ce qui me fait revenir ici est les gens. Je suis toujours étonnée de voir comment les jeunes de Hogar Shalom sont si chaleureux et attachants. Au fil des ans, j’ai eu la chance de créer de belles et grandes amitiés. Revoir les jeunes que je n’avais pas vus depuis 2 ou 5 ans est aussi une de mes parties préférées du voyage.  De plus, même si le mode de vie est très différent il est toujours intéressant de s’arrêter et de vivre une expérience unique et de réaliser à quel point nous sommes chanceux. Bref, comme toujours je repars avec des souvenirs mémorables et les gens vont certainement me manquer! J’ai déjà hâte de revenir et de revoir les gens.

Daniel Lalonde : Pour moi, il s’agissait de la seconde aventure avec AGM.  La première fois, en 2012, avec mon fils ainé, Jean-Loup, alors âgé de 16 ans.  A notre retour, Jean-Loup retrouve son jeune frère, Ludovick, alors âgé de 11 ans.  Les deux garçons se retrouvent et placotent.  Un peu plus tard, Ludo redescend et me demande «Quel âge faut-il avoir pour participer a un voyage d’entraide avec AGM?».  J’étais ravi. Je comprenais que Jean-Loup avait trouvé son expérience positive! Et aujourd’hui, c’est donc avec Ludo que nous avons répété cette merveilleuse aventure! Quel bonheur ce fut!

Dominique Edmond Cloutier : Mais quelle expérience unique! Dès les touts premiers moments arrivé à Hogar Shalom, je savais que le séjour allait se dérouler beaucoup trop rapidement. L’accueil offert par Edgar (le responsable du centre) et les jeunes guatémaltèques  était plus que chaleureuse et le plaisir de faire parti de l’équipe s’en est suivi sous peu. Le projet m’a permit d’approfondir mon ouverture d’esprit envers d’autre culture et style de vie grâce au parfait mélange entre le travail et le loisir qui nous on été donné. C’est aujourd’hui d’une perception différente que je vais faire un retour à «ma réalité» au Canada en prenant le temps d’apprécier une bonne douche CHAUDE.

Éric Dupont : J’ai beaucoup aimé que nous devions se mêler avec les jeunes de l’orphelinat pendant les repas.  Cela nous a permis de mieux les connaitre et de créer des liens avec eux. Comme j’étais venu en 2007, j’ai été émerveillé de voir comment le Hogar a évolué depuis et ce à l’avantage des jeunes à l’orphelinat. Peut-être un autre stage en vue ?

Flavie Deslauriers Vézina : J’ai vraiment adoré ma première expérience de coopération internationale, je suis triste de partir. Mon gros coup de cœur a été les jeunes de l’orphelinat, j’ai beaucoup aimé pouvoir interagir et travailler avec eux. Je suis contente d’avoir pu contribuer au développement de l’orphelinat et d’avoir aidé à la restauration d’une école au village d’El Rejòn, village dans le besoin. Je rapporte avec moi des souvenirs inoubliables. Un jour, j’aimerais refaire un projet de coopération internationale semblable à celui du Guatemala.

Gabrielle Comeau : Pour quelqu’un qui passe la majorité de ses journées inactives, à l’intérieur, ce projet a commencé en me sortant complètement de ma zone de confort. Je reviens au Canada avec des nouvelles valeurs et un tout autre point de vue et ravie d’avoir pu participer à cette expérience extraordinaire. Le défi, maintenant, est d’appliquer les leçons que j’ai appris dans ma vie habituelle. Je n’oublierai jamais ces deux semaines, elles seront gardées à jamais au fond de mon cœur.

Karianne Simard : La peur de ne pas savoir a quoi s’attendre et de vivre pendant 2 semaines une nouvelle routine ainsi qu’un nouveau mode de vie culturelle. A mon arrivée a l’orphelinat,  j’ai réaliser a quel point le temps est précieux et que l’amour se donne inconditionnellement. Le fait d’observer les jeunes interagir, d’apprendre a les connaitre et de travailler avec eux ma permis de réaliser qu’ils étaient tous amoureux de leurs propre richesse. Cette expérience me donne le gout de vous annoncer a tous et a toutes que nous sommes tous différents l’un de l’autre, et qu’avec cette différence, nous avons le pouvoir de faire un monde meilleur.

Josée Louiseize : Déjà la fin d’une merveilleuse expérience de vie! Ceci était une première expérience pour moi de participer à un projet de coopération internationale. Les mots me manquent pour décrire à quel point cette expérience fut exceptionnelle. Au départ, j’ai voulu participer à ce projet pour sortir de ma zone de confort et ce fut tout à fait réussi. Vivre dans des conditions complètement différentes de ce à quoi je suis habituée pendant deux semaines m’a fait réaliser que le bonheur se trouve dans les choses simples, l’amour et l’amitié des gens qui nous entoure peut importe où nous sommes. Cette expérience à été pour moi grandement enrichissante et m’a donné le goût de participer à d’autres projets dans le même genre. Je retournerai au Guatemala c’est certain!

Laurence Briand Bellemare : Avant d’embarquer dans l’avion je me suis dit que je ne voulais plus aller au Guatemala. Une fois arrivée, je ne voulais plus en repartir. Je m’y sens tellement bien (malgré le manque d’eau chaude) et les gens sont tous si sympathiques et attachants.Durant mon séjour, j’ai eu l’occasion de faire de nouvelles connaissances et d’apprendre des tas de choses. Une chose est certaine; je reviendrai.

Laurie Beaudoin Lemieux : Comment ne pas avoir les larmes aux yeux de devoir quitter cette superbe aventure. Mon expérience à l’orphelinat Hogar Shalom à été l’une de mes plus belles expérience de vie jusqu’à présent et restera à graver dans ma mémoire pour toujours. Le grand sens de responsabilité et la gentillesse de ces jeunes guatémaltèque m’a tout simplement éblouit. Il est impossible de ne pas s’attacher à eux. Je suis reconnaissante envers eux puisqu’ils m’ont apprit beaucoup de choses et ils m’ont fait grandir comme personne en seulement 2 semaines. Cette aventure s’est déroulée beaucoup trop rapidement. Pour finir, une bonne douche chaude m’attend au Canada!!

Laurie-Ann Renaud : Pour ma part, cette expérience fût l’une des plus enrichissante de ma vie. Je n’aurais jamais cru que cela m’aurait apporté autant de bonheur que d’échanger et de travailler dans un milieu comme celui qui nous a été proposé au Guatemala. Ces deux semaines m’ont permis de connaitre des gens extraordinaires et de voir l’importance de nos gestes sur la vie des gens. J’ai réalisé que les jeunes m’ont tellement apporté et que ce mode de vie va beaucoup me manquer. J’ai adoré mon expérience et je retournerais à Hogar Shalom n’importe quand!

Louise Mercier : Deux semaines à l’orphelinat de Hogar Shalom nous transforme sans aucun doute. De voir ces jeunes, structurés, actifs, souriants et plein de vie m’a profondément touchée. Il règne ici un esprit de fraternité, de soutien et d’entraide digne des meilleures familles. L’œuvre d’Edgard est des plus inspirantes.

Ludovick Lalonde : La première fois que j’ai entendu parler des projets d’Amitié Gatineau-Monde c’était en 2012 quand mon frère et mon père sont allés au Nicaragua pour construire une école dans un village, je trouvais l’idée de voyage très intéressante. Quand mon père ma offert d’aller Au Guatemala, j’ai accepté sur le champ. J’ai adoré ce voyage, il a été un des plus beaux que j’ai fait. J’ai aimé vivre dans une communauté différente avec des inconnues et essayer de leur parler sans même que je comprenne un seul mot de leur langue. Un des plus beaux moments a été a la fin, quand nous avons pus voir tout le travail fait pendant 2 semaines.

Marie-Claude Thériault : Je ne veux pas partir. C’est comme si j’étais arrivée hier. Cette expérience fut la plus belle expérience de ma vie. Participer à un projet de coopération internationale était un rêve pour moi. Je l’ai finalement réalisé. Je suis tellement heureuse d’avoir eu la chance de participer à ce projet et je reviendrai aussitôt que je le pourrai. Les jeunes qui habitent ici sont tellement attachants. Ils ont tellement de belles valeurs et je suis heureuse d’avoir eu la chance de cohabiter avec eux pendant deux semaines. Je leurs souhaitent tout ce qu’ils désirent dans la vie et un super futur. Je ne vais jamais les oublier. Merci à tous, je vous aime.

Michel Lapointe : J’ai aimé participer à l’œuvre de Hogar Shalom même si c’est pour seulement deux semaines et que ce centre est un projet de vie.  Des liens d’amitiés se sont créés autant avec les jeunes de l’orphelinat qu’avec les participants.  Je garderai un souvenir très émouvant de mon expérience au Guatemala.

Natalie Guénette : Lors de mon retour du Guatemala en 2011, je rêvais d’y revenir et j’ai enfin pu réaliser ce rêve après cinq ans. Ce qui m’a le plus marquée de cette deuxième expérience fut le fait que les jeunes qui étaient présents il y a cinq ans me reconnaissaient et se souvenaient de moi. De plus, j’ai pu réaliser davantage la différence que nos efforts font dans la vie des gens et j’ai aussi pu voir à quel point ils sont tous reconnaissants de l’aide que nous leur apportons. Je recommanderais cette expérience à n’importe qui puisqu’elle représente la plus belle de toute ma vie. Nous sommes chanceux d’avoir pu être reçu aussi bien chaleureusement par Edgar et les jeunes d’Hogar Shalom et je peux affirmer qu’ils m’ont, une fois de plus, changée pour le meilleur.

Nathalie Brunette : Que de courbatures, de fous rires, de coups de théâtre et de belles rencontres. Très touchant de voir l’évolution du Hogar au fil des ans, et de contribuer au développement de cet oasis de paix pour les enfants. Et pour ma part, une expérience tout aussi enrichissante la quatrième fois que la première. Merci aux chargées de projet pour leur générosité et leur dévouement, merci au Hogar pour leur accueil, et longue vie à Amitié Gatineau-Monde!

Raphaël Normand : J’ai adoré toute l’expérience et toute les bonnes valeurs que ce projet à pu m’apporter! Ce fut une expérience très enrichissante et de laquelle je vais garder de merveilleux souvenir. Cela m’encourage grandement à vouloir recommencer très bientôt un projet comme celui-ci. J’encourage tous le monde a faire un projet humanitaire au moins une fois dans sa vie, car on en ressort toujours plus grand!

Yen-Chau Nguyen : Mon expérience au Guatemala a été extraordinaire. Je n’oublierais jamais l’hospitalité et la gentillesse des jeunes guatémaltèques, ainsi que leur sens de l’humour. J’ai eu la chance de rencontrer et d’interagir avec des individus incroyables, autant dans le groupe qu’à l’orphelinat. J’ai adoré l’atmosphère des villages ruraux (avec tous les enfants qui nous observaient et les animaux qui couraient partout!), les marchés remplis de produits artisanaux et la nourriture guatémaltèque (merci à Gloria et à Bernarda!). C’est avec beaucoup de tristesse que je reviens au Canada. Un voyage de deux semaines me semble trop court. J’espère un jour revenir au Guatemala pour voir les rêves des jeunes se réaliser.

Jour 16: Vive les aéroports!

14 janvier 2016

On quitte les lieux d’Hogar Shalom vers 3h am. Nous sommes fatigués et tristes de partir. En route, on se fait arrêter par la police. Le conducteur n’a pas son passeport sur lui…. quelques quetzals en dessous de la table et le tour est joué! 

Arrivés à l’aéroport, on fait nos aurevoirs à Christian qui lui, reste au Guatemala quelques jours de plus pour aller visiter sa famille. Tout se passe bien sauf pour Annik et Dominique qui ont quelques pépins avec la vérification de bagages et qui, semblerait-il ont eu le numéro gagnant! Louise et Gabee ont un service de luxe avec leurs chaises roulantes! Pendant le temps d’attente, on se bourre la face comme ont dit! Du bon café latté, du chocolat, de la junk food, des oeufs et du bacon, etc. Ça fait du bien… Ça goûte chez nous!

Le trajet et l’attente sont long! On a hâte de retrouver nos familles, conjoint-e, enfants, animaux de compagnie et un bon BAIN CHAUD! On arrive! À bientôt! 

En direct de Houston! 

La gang 

DSC01613

DSC01615

DSC01616

DSC01617

DSC01614

Jour 15: C’est un aurevoir!

13 janvier 2016

Dernière journée de travail au Guatemala…. On met les bouchées doubles pour terminer le plus possible le travail entamé. La gang qui travaille à la cancha (terrain de soccer) commence tôt soit à 6h30 am pour couler une autre rangée de ciment. Il faut commencer tôt le travail puisque les employés eux, ont du travail à faire jusque vers 7h le soir. Du travail qui demande une expertise et une précision que nous ne pouvons pas faire.

L’autre gang termine de peinturer l’école au Rejòn. Il faut se dépêcher puisque l’école commence ce vendredi pour les jeunes. Les toilettes quant à elles sont sur le point d’être terminés par les employés. Il ne manquera que le lavabo à installer et les toilettes. La céramique sur les murs est presque finit.

pendant ce temps, Louise, Gabee et Laurence sont à la cuisine, quelques autres peinture l’école qui est située sur le terrain de l’orphelinat et Annick fait l’affiche pour l’école au Rejòn avec l’aide de César.

Avant de dîner, nous partons tous ensemble au Rejòn pour inaugurer l’école. Les professeurs du village ainsi que le comité des résidents nous font une cérémonie de remerciements, nous remettent une broderie et ainsi qu’une collation typiquement guatemaltèque. En revenant à Hogar Shalom (en passant ça signifie lieu de paix en hébreu et espagnol), nous prenons quelques photos devant notre muraille et devant la cancha. Notre séjour est terminé et nous pouvons être fiers du travail accompli!

En pm, quelques-uns partent magasiner à la capitale tandis que d’autres se douchent et font leurs valisent. Des dons sont remis aux jeunes de l’orphelinat, qu’ils peuvent choisir à leur guise.

En soirée un souper spécial nous attend qui est organisée par les jeunes pour nous remercier. Devant notre assiette, nous avons tous un bracelet identifié à notre nom. Nous partageons un délicieux repas avec eux. Après le souper, nous avons le droit à une soirée dansante. les jeunes font danser les demoiselles au grand plaisir de Laurie, Chantal et Flavie. Même Gabee accepte une danse malgré les béquilles! Dominique et Daniel quant à eux, ont bien essayé de faire danser les cuisinières… sans succès! Après la danse, les jeunes nous font un spectacle de chants. Ils sont timides mais ont du talent. Ils terminent par des mots de remerciements ainsi que l’hymne nationale du Guatemala. Ensuite, ils font une ronde de caresses et d’aurevoir… les larmes coulent, sortez les mouchoirs! C’est fou, les liens forts qui se sont créés entre nous en si peu de temps! Après, fatigués, ils partent se coucher. Edgar leur avait permit de se coucher plus tard ce soir mais demain, le travail les attends! Avant le dodo, ont prend des dernières photos avec les jeunes…. d’autres larmes coulent!

Certains partent se coucher pour le peu d’heures qui reste tandis que d’autres jouent aux cartes ou font leurs valises. Demain matin, on quitte vers 3h am.

Annick

DSC01546

DSC01566

DSC01547

DSC01573

DSC01586

DSC01590

DSC01581

DSC01585

DSC01588

DSC01600

DSC01611

Visite guidée de l’orphelinat Hogar Shalom

Afin de vous donner une idée de notre hébergement et de notre quotidien, voici une petite visite guidée de l’orphelinat:

La façade de l’orphelinat

DSC01504

DSC01505

Nos chambres

20151231_152437

La salle à manger

clown 057

clown 056

La cuisine

DSC01477

La cour de récréation

DSC01464

Le lavoir

DSC01500

Les douches

clown 049

clown 048

Les salles de bain

DSC01443

Le dortoir des jeunes

20151231_154718

Les casiers des jeunes

clown 046

clown 047

L’école

DSC01502

Le bureau du directeur et des professeurs

DSC01466

Les poulaliers

DSC01498

Le champs et les arbres fruitiers

DSC01496

La serre

DSC01493

Le bac à recyclage

DSC01463

Le bureau à Edgar

DSC01501

La mascotte (Chantilla)

DSC01491

Jour 14 : La fin du projet approche

13 janvier 2016

Aujourd’hui, une partie du groupe se dirige à El Rejòn pour poursuivre les travaux de peinture ainsi que la toiture. Malgré la chaleur, c’est une journée très productive pour le groupe, car la peinture dans l’école est presque terminée. Les hommes forts du groupe, Michel, Éric, Daniel, Raphael et César travaillent à terminer la toiture de l’école, tandis que l’autre partie du groupe reste à Hogar Shalom pour poursuivre les travaux sur le terrain de soccer. Nous sommes très fiers des avancements des projets.

Notre journée de travail s’est terminée à 12h00, car en après-midi tout le groupe s’est diriger vers un terrain de soccer pour jouer une partie amicale entre canadiens et guatémaltèque. Tout le monde à eu beaucoup de plaisir.

En soirée, nous avons eu la chance de préparer un repas typiquement canadien aux jeunes de l’orphelinat. Notre repas à été préparé par Annick, Dominique et Laurence. Ils ont choisi de faire un repas sous le thème Cabane à sucre. Nous avons donc mangé des fèves au lard, une omelette, du jambon, du bacon, des petites saucisses, tout cela dans une sauce au sirop d’érable. Pour le dessert, nous nous sommes régalés avec une bonne queue de castor.

Pour terminer cette soirée, nous avons eu droit à une belle soirée animée d’une activité de piñata et de différents jeux. Nous avons également eu beaucoup de plaisir à danser avec les jeunes.

Malheureusement, nous sentons que la fin du projet approche. Il nous reste une journée à passer avec les enfants de l’orphelinat et nous commençons déjà à nous ennuyer. En effet, nous savons que le moment de l’au revoir de demain ne sera pas facile. Sur ce, nous allons nous préparer à passer notre dernière nuit dans notre sleeping bag sur notre super matelas une place.

Josée et Caroline

clown 059

DSC01476

DSC01494

DSC01473

DSC01469

clown 007

clown 011

clown 003

DSC00679

DSC00703

DSC00726

clown 023

clown 019

clown 032

clown 027

clown 028

DSC00765

clown 034

Le défi de nourrir une grosse famille

Nourrir quotidiennement une trentaine de petits et de moins petits niños, Edgar le directeur de l’orphelinat en compagnie de son équipe ou de ses visiteurs de passage ainsi qu’un groupe de 28 bénévoles affamés parce qu’ils travaillent durement sur les divers chantiers en marche, demande toute une organisation et ce, trois fois par jour.

Cette tâche est confiée à Gloria la cuisinière en chef ainsi qu’à son équipe de jeunes, composée de Pedro, David et de Manuel. Depuis les premières heures du matin, jusqu’au début de la soirée, ils se démènent dans la cuisine.

Tout y est réglé au quart de tour. Une fois les directives données, chacun est à son poste afin de transformer les divers aliments qui y seront préparés: viandes, poulets, riz, pommes de terre, pâtes, fèves, légumes, salades, bouillons, sauces, galettes, chaussons, soupes, breuvages, jus et limonades.

Il est impressionnant de constater la variété de coupes qu’on donne aux mêmes légumes, d’un met à l’autre. Les fèves vertes, pommes de terres, oignons, carottes, céleris, concombres, tomates, fines herbes et autres légumes y sont complètement transformés, d’une recette à l’autre. Je ne sais si je rêve mais chaque coupe semble contribuer au goût spécifique de chacun des mets qui y sont préparés. Chacun de ceux-ci est coloré, appétissant ainsi qu’un régal pour les yeux et les papilles.

Depuis presque deux semaines déjà, nous mangeons des aliments santé, préparés avec attention et provenant directement du marché local. On n’aurait pu imaginer mieux.

J’ai eu l’occasion d’apporter mon coup de main à la cuisine à quelques reprises et j’ai été touchée par l’harmonie et la joie de vivre qui y règnent. C’est définitivement dans une ambiance de plaisir que Gloria et ses jeunes travaillent. Ils aiment la cuisine et y sont dévoués. Je suis même convaincue que leurs belles personnalités ont un effet direct sur la qualité et la finalité des mets qu’ils préparent.

Ce sont les jeunes avec lesquels j’ai passé le plus de temps. Ceux-ci ne laisseront pas uniquement des traces de saveurs dans nos mémoires mais également de vifs souvenirs de moments de rire et de joie.

Description de la personnalité de Gloria: C’est une personne très responsable et admirable parce que c’est une personne très excellente. Elle est une bonne maîtresse pour nous autres et nous enseigne très bien comme faire la cuisine. Nous apprenons beaucoup avec elle.

Description de la personnalité de Pedro: C’est un jeune très intelligent et capable de réaliser ce qu’il veut.  Il aime cuisiner et ça le fascine beaucoup de faire des salades. C’est aussi un jeune qui est génial et qui aime beaucoup le soccer.

Description de la personnalité de David: C’est un jeune qui s’applique beaucoup dans ses tâches et il aime beaucoup cuisiner les viandes et les gâteaux aux bananes. Il aime cuisiner, il est un jeune très heureux et de bonne humeur et il adore le basketball.

Description de la personnalité de Manuel: C’est un jeune très génial et il adore faire la cuisine. Il aime faire des salades et il aime aussi jouer au soccer. Il est le bras droit de Gloria, cuisinière en chef.

(Note de Gloria: Je suis très contente d’avoir ses jeunes qui m’aide à la cuisine. Il son d’un grand appui pour moi, ils apprennent beaucoup et sont très heureux.)

À Hogar Shalom, chaque jeune contribue au bon fonctionnement de l’orphelinat en exécutant des tâches quotidiennes qui lui conviennent. Je suis vraiment touché par la qualité du travail qui y est accompli, par les profonds sentiments de fraternité et de complicité qui les unissent. Bravo à Edgar pour cette magnifique œuvre qui leur procure une famille soutenante leur permettant de se développer, de s’épanouir et de devenir autonome.

Louise

IMG_3438